Des Lumières dans la nuit #3

Des Lumières dans la nuit #3


Troisième cycle consacré à la vidéo d’artiste 
Projections nocturnes sur les fenêtres de Hors[  ]Cadre
visibles depuis la rue entre 18h et 22h
du 21 janvier au 10 février



semaine 1 / du 21 au 27 janvier : projection de Canopée de Julie Ode Vérin
 rencontre avec Julie Ode Vérin le samedi 21 janvier de 14h à 18h à Hors[  ]Cadre

Les vidéos de Julie Ode-Verin interrogent et troublent la perception de nos environnements en jouant de rapports d’échelle et de gravité inversés. Intégrées à des installations ou à ses performances, elles font apparaître des mondes dont on ne discerne volontairement pas très bien les contours en utilisant des moyens tels que la microscopie. Le doute s’immisce ainsi dans le flou de la représentation et positionne le spectateur dans une peinture mouvante dont le sujet s’efface pour glisser vers la contemplation.

https://julieverin.fr/   


semaine 2 / du 28 janvier au 3 février : projection de Ombres du collectif Mulupam
rencontre avec les artistes le samedi 28 janvier à 17h à Hors[  ]Cadre


Depuis plus de 10 ans, ce collectif de trois artistes – Muriel Carpentier, Lucile Hoffmann et Pamela Dorival – multiplie et confond leurs imaginaires pour créer une entité artistique propre Mulupam. C’est justement la question de l’identité qui rassemble les trois plasticiennes. Avec Ombres, elles questionnent dans cette nouvelle création un sentiment universel et intense qui nous traverse, la peur. Celle qui peut nous faire perdre la maîtrise de notre corps et de notre esprit mais aussi nous donner le sentiment d’être invincible une fois dépassée. À six mains, Mulupam tisse une œuvre aux contours protéiformes.

https://mulupam.com/




semaine 3 / du 4 au 10 février :
projection de la vidéo Dans La boîte avec un morceau de ciel de Thomas Van Reghem
rencontre avec Thomas Van Reghem le samedi 4 février à 17h à Hors[  ]Cadre



Le voyage, empreint d’historicité et de spiritualité scientifique et esthétique, donne accès à un monde supérieur via des œuvres qui deviennent des passeurs. Je propose une œuvre nommée «Dans la boite noire avec un morceau de ciel». Elle est composée de vitraux désassemblés puis murés où j’ai fixé l’immuabilité céleste. Celui de battements d’ailes des canaris sur des traces de feux de cierges expirés, ceux-là mêmes qui prévenaient les mineurs du coup de grisou. Messager ou guide protecteur, le canari possède un don de clairvoyance qui lui permet, dans les profondeurs, de reconnaître ce qui se cache là-haut, par-delà les nuages. Si le canari respire ce gaz, s’agite ou meurt, l’homme saura que le temps lui sera compté pour se sauver. Mais au fond du trou, le canari n’est pas réduit à cet unique rôle d’annonciateur. Il est aussi, malgré lui, la représentation d’un ailleurs. Animal céleste, il rappelle au mineur l’infini monde qui l’attend à la surface. Cet oiseau est un pont vers un monde d’illusions. La représentation et son pouvoir artificiel permettent au mineur de s’échapper, de se priver de l’immédiateté du réel, pour se forger et se perdre un instant dans une autre réalité.


https://www.thomasvanreghem.com/

l’été culturel

 

L’été culturel à Auxerre !

 

Participez au workshop
La sculpture expressive avec l’artiste Julia Gault !

 

du 25 au 29 juillet

de 10 h à 12 h et de 14 h à 16 h

à la MJC d’Auxerre (5 impasse Saint-Pierre)


Julia Gault, La Sainte Victoire, 2015, bois brûlés, cendre, 210 x 340 x 230 cm

 

La sculpture expressive

L’artiste Julia Gault vous invite à créer une sculpture pour donner forme à un sentiment (rouge de colère, trembler comme une feuille, être aux anges…) ou au souvenir d’un évènement.

Familiarisez-vous avec différentes techniques de sculpture (moulage, empreintes, modelage, assemblage de matériaux divers),

découvrez sous forme de jeu les matériaux et leurs propriétés, utilisez l’expressivité de ces matériaux pour votre projet de sculpture en travaillant les notions d’opposition (lourd/léger, proche/lointain, ordre/ désordre…),

participez à une exposition collective pour mettre en valeur toutes les
sculptures qui auront été produites lors de cet atelier…

 

 

Ateliers gratuits, ouverts à tous et toutes,
dans la limite des places disponibles
Pas de connaissances ou prérequis artistiques nécessaires !


renseignements et inscriptions :
06 88 97 42 26 / contact@asso-horscadre.fr

 

Ces ateliers sont proposés par Hors[ ]Cadre
pour l’Été culturel 2022 en partenariat avec la MJC d’Auxerre
avec le soutien de la DRAC Bourgogne Franche-Comté.

Résidences d’artistes

Résidences d’artistes 2022

Résidence de Laureline Lê
Ecole élémentaire de Coulanges-la-Vineuse
Une résidence territoriale d’éducation artistique et culturelle
coordonnée par Hors[  ]Cadre avec le soutien de la DRAC Bourgogne Franche-Comté (février-Juin)
Point Coupé à la ligne
Les enfants ont exploré avec l’artiste la rencontre du cahier d’école et de la broderie sur filet.

« Dans le cadre de cette résidence d’éducation artistique et culturelle, j’aimerais créer un rapprochement entre deux termes a priori éloignés, que sont le cahier d’écolier et la technique du filet noué. Le premier est plutôt réservé aux jeunes générations, quand la seconde évoque l’atmosphère silencieuse et immobile d’une demeure ancienne. Il me semble pourtant possible de leur trouver des territoires communs et de les observer ainsi, l’un comme l’autre, d’un oeil neuf et curieux.

Tous deux sont caractérisés par le motif de la grille : carreaux et mailles offrent un cadre structurant qui conditionne le tracé en même temps qu’il l’autorise. Ils impliquent également un rapport au temps très spécifique, où la concentration, la patience et l’application chicanent avec la rêverie, l’ennui et la distraction. D’ailleurs, les formes géométriques ou répétitives griffonnées machinalement dans les marges – carreaux noircis, spirales et autres fleurettes – ne rappellent-elles pas la régularité d’un point de croix ou d’une frise brodée ? ».

Les réalisations des élèves ont été exposées à Hors[  ]Cadre du 21 au 28 mai 2022 

voir l’article dans le menu exposition


Résidence de Nicolas Simarik au lycée Vauban d’Auxerre, des métiers de l’hôtellerie et de la restauration et des carrières sanitaires et sociales.

Résidence Excellence des métiers d’art, coordonnée par Hors[  ]Cadre avec le soutien de la Drac Bourgogne Franche-Comté (janvier-mai)

En résidence au lycée Vauban d’Auxerre,  l’artiste Nicolas Simarik a travaillé en étroite collaboration avec les enseignants et les élèves (section cuisine et section sanitaire et social). Ensemble ils ont conçus des tables insolites : table lumière et table bouteille vodka (table de la paix) sur lesquelles ont été servies des repas originaux lors de la restitution qui s’est déroulé au lycée  le 19 mai 2022.


Résidences d’artistes 2021

Nicolas Bralet en résidence à l’école élémentaire Renoir, Auxerre, résidence territoriale d’éducation artistique et culturelle, coordonnée par Hors[  ]Cadre, avec le soutien de la Drac Bourgogne Franche-Comté

La forêt des prénoms, oeuvre réaliséé par Nicolas Bralet à partir des spectrogrammes des prénoms des élèves de l’école Renoir d’Auxerre


Gaëlle Cognée en résidence au Lycée Vauban, Auxerre, lycée des Métiers de l’hôtellerie et de la Restauration, Résidence excellence des Métiers d’art, coordonnée par Hors[  ]Cadre, avec le soutien de la Drac Bourgogne Franche-Comté (janvier-mai 2021)

https://www.facebook.com/horscadreauxerre/videos/806787403610224

Tournage d’une scène du film de l’artiste Gaëlle Cognée, au lycée Vauban, Auxerre

photographies Gaëlle Cognée



Résidences d’artistes 2020

4 résidences d’artistes dans les établissements scolaires de l’Yonne en cours ! Coordonnées par Hors[ ]Cadre et financées par la Drac (Ministère de la culture) et le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté (dispositif artistes plasticiens au lycée), ces résidences visent à sensibiliser les élèves à la création contemporaine grâce à la présence d’un(e) artiste dans leur établissement menant un projet artistique avec eux…


Karine Bonneval au Lycée des Métiers Vauban d’Auxerre
Résidence excellence des métiers d’art financée par la Drac Bourgogne Franche-Comté
Janvier-février-mars 2020
https://www.karinebonneval.com/

26 novembre 2020 : Performance de fin de résidence : « Manger et écouter  »

 

photographie Karine Bonneval

photographie Karine Bonneval

photographie Karine Bonneval

photographie Karine Bonneval

Jeudi 26 novembre, à l’heure du déjeuner, Karine Bonneval a réalisé au restaurant d’application du lycée Vauban,  sa performance  culinaire et artistique Manger et écouter la terre, fruit du travail qu’elle a mené tout au long de sa résidence avec les élèves de 1PRO2, TPRO2 et TSPVL, dans le cadre des enseignements de Clément Voisin, Nathalie Eaton, Sabrina Leproust et Frédéric Benucci.

Manger et écouter la terre est une installation, à la fois gustative et sonore, composée de sculptures aux formes organiques et végétales d’où émergent des sons de différents sols enregistrés par l’artiste et d’un paysage comestible  avec des matières, des textures, des couleurs évoquant la terre. Pour élaborer ces mets l’artiste a travaillé en étroite collaboration avec les enseignants et élèves dans les cuisines du lycée, afin de créer de nouvelles recettes  étonnantes comme des meringues noires  par exemple !

Pour ancrer son projet dans le territoire, Karine Bonneval a façonné les assiettes des convives  avec des échantillons de terre prélevés sur les 7 terroirs de l’Yonne.

Les élèves et enseignants de la filière sanitaire et sociale n’ont pas été oubliés, ils se sont impliqués dans le projet en préparant une animation, un quizz autour de la terre qu’ils ont présenté à la fin du repas, ils ont également réalisé le graphisme des menus.

Bravo à Karine Bonneval, aux enseignants et aux élèves pour ce très beau moment ! Quelle belle résidence !


Anaïs Lelièvre à l’école de Villefranche Saint-Phal
du 9 au 20 mars 2020
Résidence territoriale d’éducation artistique et culturelle financée par la Drac Bourgogne Franche-Comté
http://www.anaislelievre.com/

juin 2020 : fin de la résidence

les élèves évoluent dans Stratum, l’oeuvre réalisée avec Anaïs Lelièvre

Comme si c’était un château

Je reconnais ma maison

Pleins de morceaux

De l’eau

Des cailloux

De la pierre

Cache-cache

On peut jouer

Des montagnes

De l’herbe

Partout

On pourrait construire

Pas fini

Il manque le toit, comme un abri

Pas plus grand que nous

Il faut la protéger

Il faut protéger la maison des faux voleurs

Il peut se casser

Une nouvelle maison avec les morceaux de pleins de maisons

On dirait de la glace

Chausson de lutin

Camping-car, caravane

Maison qui se transporte

Une tente – les indiens

Le vent – les 3 petits cochons

Ma maison est solide

C’est ma maison préférée parce qu’elle a une cheminée, beaucoup de fenêtres, une fenêtre ronde,

un ascenseur

Immeuble

On peut mettre beaucoup de gens dedans

Comme un sapin

Pas solide mais on peut bouger, changer les murs

Maison vivante

Maison d’une sorcière, toute cassée, tordue, comme n’importe quoi

Une baleine

Une ancre de bateau

Le bout d’une forme qui a été découpée et mise à l’envers

Monde bizarroïde

Forme que l’on peut déplacer sur la structure pour la modifier

Maison démontable

Maison en pâte à modeler que l’on peut faire et défaire

Ça tient « hyper bien » même si on donne un coup de pied… Pourquoi ?

C’est emboité, encoché, encastré donc solide

Moi j’adorerai vivre dedans parce qu’il y a des coins et recoins pour se promener

On peut se faufiler comme une petite souris

J’aime bien car cela me fait penser à un château, ça c’est mon domaine

C’est grand et il y a beaucoup de fenêtres

C’est rigolo, il y a plein de trous pour se voir

Comme un puzzle

Ce serait bien pour les chats

Les pièces au sol, ça monte et ça descend comme un escalier

J’ai peur que cela s’écroule si je vis dedans

Maison collectivité

Ça se termine jamais

Réaménager

Les formes sont assez imaginaires

Nous pouvons mettre les maisons les unes dans les autres

Une ville

Rassembler les morceaux pour faire plus grand

Jamais fini

Maison qui bouge

Pierre de schiste rapetissée et agrandie

Une maison hantée

Pas d’ouverture

On n’a pas fini la maison

Dedans il y a plein de monstres, de toiles d’araignées, de fourmis

Maison qui parle : « ils sont rentrés »

On peut remettre les formes où elles étaient

La maison d’un fantôme

On a tout déformé, transformé

On a créé des choses ensemble

On les a améliorées

On peut les bouger, les mettre où on veut

On peut remettre les formes où elles étaient

Vendredi 13 mars 2020

Anaïs Lelièvre termine sa première semaine de résidence à Villefranche Saint-Phal, avec des élèves et des enseignants motivés, heureux de participer à ce projet artistique dans leur école. La forme hybride réalisées à partir des récits et des dessins- collages de chaque élève commence à se déployer dans l’espace…Une  maison commune qui va unir toutes ces jolies têtes blondes éparpillées dans les villages alentours et qui vivent souvent seuls avec leur famille, sans voisin !

Tout le monde s’affère, coupe, colle des fragments de papier au motif de pierre de schiste…

La deuxième semaine est malheureusement reportée, la fermeture des écoles ayant été annoncée le jour-même…Un beau projet dont il nous tarde  de voir la suite…

bravo les enfants, bravo Anaïs, bravo aux enseignantes, merci à Monsieur le Maire pour son accueil

et on espère tous vous revoir bientôt…

  


Benedetto Bufalino en résidence dans 2 lycées de l’Yonne : le lycée La Brosse à Venoy et le lycée Louis Davier à Joigny
Dispositif « Artistes plasticiens au lycée »
financé par le Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté (de janvier à mai 2020)
https://www.benedettobufalino.com/

Merci aux artistes, aux équipes enseignantes, aux élèves et à nos partenaires financiers !


Résidences territoriales d’éducation artistique et culturelle

2018-2019

Hors [    ] Cadre a candidaté pour les Résidences territoriales d’éducation artistique et culturelle mises en places par la Drac Bourgogne Franche Comté et le Rectorat de l’Académie de Dijon. 

Durant l’année scolaire 2018-2019, Hors [    ] Cadre assure la coordination de deux résidences, l’une à l’école élémentaire de Toucy et l’autre au collège Mallarmé de Sens. Deux artistes ont été choisis par une commission réunie dans chacun des établissement, parmi des dossiers proposés par Hors [   ] Cadre : Etienne de France à  été sélectionné par l’école de Toucy et Clémentine Carsberg par le collège Mallarmé de Sens. Ils ont chacun 60 heures pour mener un projet artistique avec les élèves.

Clémentine Carsberg au collège Mallarmé de Sens

http://www.documentsdartistes.org/artistes/carsberg/repro.html

Clémentine Carsberg vit à  Marseille et a décidé de mener sa résidence sur deux séquences : du 20 au 23 novembre et du 18 au 21 décembre 2018.

Clémentine Carsberg travaille le volume et les installations in situ . Le collège a mis à sa disposition un grand espace atelier situé au rez de chaussée qui sera ouvert aux élèves. Fabrice Manche, le professeur d’arts plastiques a souhaité impliquer plus particulièrement les élèves de 3ème, car leur programme l’oeuvre et l’espace entre pleinement en écho avec la démarche artistique de l’artiste.

Premier jour : 20  novembre, Clémentine Carsberg visite le collège : elle découvre avec émotion les petites affiches de bienvenue réalisées par les élèves qu’ils ont collées dans les couloirs à son attention… Enfin les élèves rencontrent l’artiste qui leur parle de sa démarche artistique. Clémentine se présente aussi aux  enseignants en salle des professeurs et s’installe dans l’atelier…

Deuxième semaine d’intervention : 18-21 décembre 2018

Réalisation de l’oeuvre Des Marquages avec les élèves de 6e, 5e, 4e, 3e du Collège Mallarmé de Sens

De retour dans son atelier à Marseille, Clémentine Carberg a imaginé le projet Des Marquages : son attention s’est portée sur les marquages au sol présents dans les différents espaces extérieurs  de l’établissement (rangement par classes, chemin pour les vélos, indication de sécurité).  Ces lignes, traces, chiffres, rappellent les jeux d’enfance comme la marelle. Ce détail, associé à d’autres inspirations liées tant aux lieux, qu’à leurs usages et qu’à leurs usagers ont permis de faire germer l’idée de reporter au sol des tracés reprenant de manière simplifiée les structures des bâtiments donnant sur une des cours du collège (celle utilisée par les plus jeunes, 6e et 5e).

Lors de sa deuxième semaine de résidence, du 18 au 21 décembre elle a réalisé  avec l’aide de plusieurs classes 5e, 4e, 3e, et de leur professeur d’arts plastiques, l’œuvre Des Marquages, dans cette cours du collège. Avec l’artiste, les élèves ont reporté sur le sol  à la craie, les silhouettes des bâtiments entourant la cour. Ils ont dû se confronter à l’architecture de leur collège, étudiant les dimensions, les proportions, en essayant de déduire les mesures des murs, portes, fenêtres. Ces lignes ont ensuite été repeintes par l’artiste pour que le dessin puisse durer dans le temps.

L’œuvre a été inaugurée le vendredi 21 décembre en fin de matinée, en présence de tous les délégués d’élèves de chaque classe, des représentants du collège (personnels, enseignants)  et d’élus de la ville de Sens.

Etienne de France à l’école élémentaire de Toucy

http://www.etiennedefrance.com/

Cette résidence a débuté en octobre 2018 et implique deux classes de CM2.

L’artiste a orienté le projet sur le paysage et les rapports que l’homme entretient avec un territoire.

jeudi 18 octobre 2018, deuxième jour de résidence, Etienne de France accompagne les élèves  au bord de l’étang à Toucy pour une séance de dessin

Les Environnements sonores de l’artiste Nicolas Bralet

Les Environnements sonores de l’artiste Nicolas Bralet

Une intervention proposée par  Hors [   ] Cadre pour la Fête de la Science 2018

vendredi 12 et samedi 13 octobre 2018

le vendredi est réservé aux scolaires

le samedi est ouvert à tous publics de 10h à 12h et de 14h à 18h

entrée libre

Plongez dans l’univers de Nicolas Bralet et ses environnements sonores

Au programme : écoute immersive de différentes sources sonores :
– à l’échelle biologique (flux de sève retranscrits en sons)
– à l’échelle de la ville (paysage sonore créé à partir de sons captés à Auxerre et aux alentours)
– à l’échelle mondiale à partir d’une connexion internet via Locus Sound Map (écoute en direct de sons captés par des micros placés à différents endroits du monde).

nos partenaires financiers

Merci à la Drac Bourgogne Franche-Comté (Ministère de la culture), au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, au Conseil départemental de l’Yonne, à la Ville d’Auxerre, au FDVA et à tous nos adhérents et mécènes pour leur soutien.

              

Cours et conférences d’art contemporain

Nouveau cycle de 14 cours et conférences d’art contemporain 2022-2023 !

Découvrez des artistes et des architectes contemporain !
Sensibilisez-vous au design !
Rencontrez deux jeunes artistes installés dans l’Yonne !

Tout le programme ici

[  ] [  ] [  ]

Prêt à plonger avec Philippe Ramette au fond des mers ?

A le suivre dans la baie de Hong Kong ?

A grimper avec lui sur les toits de Paris ?

 

Philippe Ramette, Exploration rationnelle des fonds sous-marins (la carte), 2006, photographe Marc Domage

Alors ne manquez-pas la projection du film

Le Monde de Ramette de Guillaume Allaire

en présence de Philippe Ramette

vendredi 8 octobre 2021

de 18 h 30 à 20 h
salle de conférence
de l’Abbaye Saint-Germain d’Auxerre


entrée libre dans la limite des places disponibles
passe sanitaire obligatoire

 

Cours d’histoire de l’art contemporain

Par Nathalie Amiot, directrice artistique de Hors[ ] Cadre
en partenariat avec la MJC d’Auxerre

Je propose d’aller à la rencontre de l’art contemporain en étudiant des figures d’artistes renommés internationaux et d’architectes contemporains.  Les œuvres des artistes, les bâtiments des architectes, nous donnent à penser notre monde à travers des questions politiques, sociétales, environnementales. Nous étudierons notamment la figure d’Ai Wei-Wei, un artiste chinois dont l’engagement politique contre le régime de son pays lui a valu des mois d’emprisonnement ; ainsi que la pensée architecturale de Lacaton & Vassal, deux architectes qui viennent d’obtenir le prestigieux prix Pritzker, et qui défendent une architecture économique dont le leitmotiv est : « faire le plus possible avec le moins possible ».

12 cours de 1h30  répartis en 3 cycles,

les lundis soirs de 18h30 à 20h

MJC, 5 impasse Saint-Pierre,  Auxerre (salle 7)

Quatre cours pour découvrir des artistes contemporains internationaux :

04/10/2021  Ai Weiwei

18/10/2021  Pascale Marthine Tayou

08/11/2021  Anish Kapoor

22/11/2021  Kader Attia

Quatre cours présentant les grandes figures de l’architecture contemporaine :

06/12/2021  Odile Decq

13/12/2021  Junya Ishigami

03/01/2022  Ieoh Ming Pei

17/01/2022  Lacaton & Vassal

Quatre cours pour mettre en perspective l’œuvre de Marcel Duchamp et de Jackson Pollock :

07/02/2022  Marcel Duchamp

28/02/2022  L’héritage de Marcel Duchamp

14/03/ 2022   Jackson Pollock

28/03/2022  L’héritage de Jackson Pollock

Tarifs : 90 € les 12 cours / 40 € les 4 cours
+ Adhésion annuelle à Hors Cadre : 10 €
Tarif spécial adhérents MJC : 84 € les 12 cours / 36 € les 4 cours
Renseignements et inscriptions auprès de Nathalie Amiot
Tel : 06 88 97 42 26


Fête de la science 2021

9 octobre 2021

INSPE, 24 rue des Moreaux, 89000 Auxerre

Pour la fête de la science 2021, Hors[    ]Cadre invite l’artiste Julie Ode Verin

Atelier Anthotypie, samedi 9 octobre de 10h à 12h et de 14h à 16h

Au sein de cet atelier, je propose de découvrir comment créer ou reproduire une image à partir de chlorophylle de végétaux (orties, épinards) ou de pigments d’origines naturelles (choux rouge, betterave, curcuma, spiruline, fleurs variées…). Nous apprendrons à en extraire les substances pour créer une palette de jus colorés et réaliserons des peintures et anthotypes* en devenir.

*L’anthotypie est une technique ancienne de reproduction d’image photosensible créée à base de végétaux et qui se révèle grâce à la lumière du soleil.

éducation artistique et culturelle

La fréquentation des lieux d’art et des œuvres d’art, la pratique artistique et la rencontre avec les artistes sont les piliers de l’éducation artistique et culturelle. 

Accueil des scolaires et des enseignants à Hors[   ]Cadre

Hors[   ]cadre vous propose de découvrir ses expositions d’art contemporain, avec une médiation adaptée au niveau des élèves et de mener des ateliers de pratique artistique avec des artistes.

Chaque classe est scindée en deux groupes qui alternent visite de l’exposition et atelier artistique dans les locaux de la MJC toute proche.

Ainsi la découverte de l’exposition s’enrichit d’un moment de pratique artistique sur des problématiques et des thèmes en lien avec les œuvres et les démarches des artistes.

juin 2019 : atelier couleurs et lumière avec madé / exposition Grains de lumière

septembre-octobre 2019 : atelier Pastiches et postiches ! /exposition de peintures de Didier Dessus

La visite des expositions et les ateliers artistiques sont gratuits sur inscription

contact : Nathalie Amiot au 06 88 97 42 26

Ateliers artistiques couleurs et lumière avec madé 

 

visite de l’exposition Grains de lumière, madé  (élèves de CE2-CM1)


Le film Pascal a été réalisé durant le workshop « 24 h vidéo » ! avec Jean-Antoine Raveyre en octobre 2018

ce film a été tourné et monté en 24 heures du vendredi 26 octobre 18h au samedi 27 octobre 18h par un groupe de 12 personnes

le film a été projeté à la MJC d’Auxerre le samedi 27 octobre à 18 h

Les 24 h vidéo : le film !

 Participez aux 24h vidéo !

Dans le cadre de l’exposition de Photographies de Jean-Antoine Raveyre

en partenariat avec la MJC d’Auxerre

24 heures pour tourner un court-métrage, c’est le défi auquel nous vous invitons à participer avec Jean-Antoine Raveyre les 26 et 27 octobre.

écriture du scénario, tournage, montage tout devra être réalisé en 24 heures  du 26 octobre 18h au 27 octobre 18h.

inscriptions et renseignements au 06 88 97 42 26


Education artistique et culturelle : découvrir une exposition d’art contemporain

Pour préparer votre visite de l’exposition Fragments d’une collection avec vos élèves, nous vous invitons à consulter le document que nous avons réalisé spécialement pour les enseignants :

document éducatif expo Fragments

Les Mécanismes de l’aléatoire par Valère Costes
13 et 14 octobre 2017, ESPE-Auxerre

Intervention d’artiste proposé par HORS [    ]  cadre dans le cadre de la fête de la science

En partenariat avec le Centre de culture scientifique de Bourgogne, Canopé et ESPE, Auxerre

Par définition, la mécanique est la répétition de gestes ou de mouvements identiques. L’homme utilise la mécanique pour remplacer ses propres gestes ou pour se déplacer. Sorte de prothèse ou de prolongement de son action, elle doit, si elle veut être utile à la production, être absolument fiable dans sa répétition.
A travers mon travail artistique, j’introduis un « grain de sable » dans des dispositifs mécaniques de sorte qu’il ne se passe plus tout à fait la même chose. Le chaos s’immisce et crée du mouvement qui évoque dorénavant des organismes naturels, animaux, plantes ou des attitudes humaines. 

(Valère Costes)

https://valerecostes.com/

Dans le cadre de la fête de la science 2017 qui s’est déroulée à Espe Auxerre les 13 et 14 octobre, l’association HORS [   ] CADRE a proposé l’intervention de l’artiste Valère Costes sur le thème des Mécanismes de l’aléatoire. 
Après avoir présenté son travail de plasticien et les séjours en forêt équatoriale qui nourrissent sa pratique, Valère Costes a encadré des groupes d’élèves et des familles autour de cinq stations motorisées, répétant toutes le même rythme.
A l’aide d’un réservoir d’objets mis à leur disposition, les participants étaient amenés à greffer des éléments sur les moteurs afin de casser la régularité de la machine et la faire advenir plus imprévisible, chaotique.

quelques vidéos de cette action à visionner ci-dessous :

MVI_6494

MVI_6514

MVI_6517

MVI_6519

nos actions

[  ]
Expositions d’art contemporain

[   ] [  ]
Résidences d’artistes

[  ] [  ] [  ]
Cours et conférences

[  ] [  ] [  ] [  ]
Éducation artistique & culturelle

Hors[   ]Cadre est une association créée en février 2017 qui a pour objet de promouvoir et de diffuser l’art contemporain. Elle a inauguré en novembre 2017 son lieu d’exposition situé à Auxerre, au 49 rue Joubert, face au Théâtre.

 Des actions de sensibilisations spécifiques destinées à tous les publics accompagnent chaque exposition  : visites commentées des expositions, ateliers avec des artistes, conférences, cours d’art contemporain, rencontres…

Par ailleurs Hors[    ]Cadre  coordonne des résidences d’artistes en milieu scolaire mises en place  la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne Franche-Comté (Ministère de la Culture) et l’Education Nationale.

HORS[   ]CADRE reçoit le soutien  du  Ministère de la culture (Drac Bourgogne Franche-Comté), du Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, du Conseil Départemental de l’Yonne et de la Ville d’Auxerre.